Hydrolats

Hydrolats et huiles essentielles, magie de la nature

Petit sapin deviendra grand, la petite histoire

Dans les années 70, un papa qui adorait le ski et la haute route, dénicha un petit chalet aux Portes du Soleil. Le papa parti rejoindre les étoiles, et le sapin grandi tranquillement avant de me voir arriver pour vivre à côté de lui dans le petit chalet. Puis le sapin devint trop grand, et sa flèche trop fragile. Le temps fut venu de lui offrir une nouvelle vie 🌲
 
Les aiguilles et rameaux d’Arole ont été récoltés à la main au soleil d’octobre avec patience et gratitude. Au coin du balcon, l’Arole a été conservé, les mésanges raffolent des pignons dans les pives. Ce beau conifère nous donne sa vibration protectrice et sa force tranquille.
 

Les deux sapins Épicéa de 50 ans d’age ont passé par les mains expertes des bûcherons et ébranchés. Le moment de la taille a été choisi avec soin en respectant la meilleure saison. La récolte a ensuite été transportée à Icogne pour être broyée puis distillée avec conscience et tranquillité par Guillaume Mayor, de L’Essencier.

Qu’est-ce qu’un hydrolat

Beaucoup plus doux que l’huile essentielle, l’hydrolat contient les mêmes propriétés thérapeutiques et est un trésor de santé. Lorsque la plante est distillée, de la vapeur remplit la cuve et la plante infuse dans cette vapeur. Puis la vapeur est refroidie et arrive sous forme liquide dans l’entonnoir (photos du haut de la page). Cette eau florale est chargée en molécules aromatiques et principes actifs et également des molécules d’huile essentielle. Elle remplit peu à peu la 2e cuve et par un mécanisme qui ressemble à une cafetière italienne, l’huile essentielle flotte en surface. Il suffit de la récolter. Voir photos plus bas.

L’hydrolat est l’eau infusée qui fait partie du même processus de distillation. Comme c’est un produit à base d’eau, il est possible de la boire, diluée dans de l’eau ou de l’utiliser en lotion ou en compresses. Il est recommandé de consommer un hydrolat rapidement et de le conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur. Quant à l’huile essentielle, elle se conserve plus longtemps et doit toujours être utilisée diluée  avec les précautions habituelles.
 

L’Arole et l’Épicéa, deux arbres de saison

Ces deux arbres nous aident durant l’automne et à  l’approche de l’hiver. Ces hydrolat sont de saison, tant de par leur récolte que pour leurs vertus. Avec l’arrivée de l’hiver, on peut en prendre régulièrement en boisson pour se fortifier et retrouver du tonus.

 

Nous avons voulu gardé l’Arole planté il y a 25 ans Il a juste été ébranché.
Bourgeon d’arole au printemps
Cueillette des aiguilles et des rameaux d’arole.
Cela fournit un hydrolat de qualité supérieure.

Hydrolat d’Arole

L’hydrolat d’Arole est recommandé en cas de fatigue, déprime, convalescence, toux, asthme.
En cosmétique on l’utilisera comme lotion tonique pour les peaux mixtes ou grasses, pour traiter l’acné et comme lotion après-rasage.
NB la récolte d’Arole n’était pas suffisante pour générer de l’huile essentielle, c’est pourquoi seul l’hydrolat est disponible, avec un parfum magnifique.
 

Hydrolat d’Epicéa

L’hydrolat d’Épicéa est tonique et antiseptique.
A utiliser en cas de toux et troubles respiratoires (fortifie les bronches), de fatigue, d’acné et de cheveux ternes.
En compresses, il soulage les inflammations des articulations.
Une saveur douce comme si on pouvait manger son odeur !
 

Huile essentielle d’Epicéa

L’huile essentielle d’Épicéa est tonique et antiseptique. On l’utilisera aussi en friction ou massage pour les affections respiratoires.
Trois grandes piles de branches d’épicéa après l’abattage
à l’Essencier, les branches ont été broyées. Le premier lot est déjà entrain d’infuser dans la cuve que l’on aperçoit en arrière-plan
les bulles d’huile essentielle se rapprochent de la surface. Bientôt la récolte de l’huile essentielle d’épicéa, cet élixir rare et délicieusement parfumé

Haute vibration et vertus énergétiques

Ces deux hydrolats et l’huile essentielle d’épicéa sont également porteuses de hautes vibrations et leur utilisation sur le plan énergétique et spirituel est magnifique.

L’Arole offre son ancrage et sa force tranquille.

L’Épicéa offre sa connexion privilégiée et sa résistance.

Posologie : en boisson, le dosage recommandé est d’une cuillère à café dans un verre d’eau.
Conservation : de 6 mois à 1 an à l’abri de la lumière dans un endroit frais et sec. Consommer rapidement et conserver au frais après ouverture. Une oxydation se remarque tout de suite à la couleur et au goût. Ne pas consommer un hydrolat qui a tourné.
Un grand épicéa, qui avait déjà perdu sa flèche. Les branches du haut se sont relevées en forme de lyre et ont formé comme un hublot. A certains moments, la lune passait juste au travers

Garantie 100% pur et naturel, de mon écrin l’Échappée Belle à Morgins

Conservation : de 6 mois à 1 an à l’abri de la lumière dans un endroit frais et sec. Consommer rapidement et conserver au frais après ouverture.

🧡 Fait avec beaucoup d’amour 🧡

l’Echappée Belle   46° 14′ 36.9″ N     6° 51′ 31.1″ E

 
Les hydrolats d’arole et d’épicéa sont disponibles en flacons de verre bleu
de 200ml pour 25.- francs
de 1 litre  pour 95.- francs (bouteille blanche)

 

L’huile essentielle d’épicéa est actuellement en période d’affinage pour une durée de 3 à 4 mois.
Elle sera disponible dès le printemps en flacon avec compte-goutte (codigoutte) en verre bleu
de 10ml pour 25.- francs. Pré-réservations possibles.
Disponible à l’Atelier Gaiamea à Sion ainsi qu’à Morgins Zen.

Me contacter